Espérer quand tout te pousse à abandonner

« Je sais que Dieu existe et je me réjouis de ses plans pour moi, mais **rde, qu’attend t-il pour les réaliser dans ma vie ! » N’est-ce pas souvent ce genre d’idée qui nous traverse l’esprit ? Sans langue de bois, je vous réponds « Oh que oui ! »

On a tendance à croire que la vie avec Jesus nous garantit une vie meilleure sans le moindre effort. Une affirmation trompeuse car accepter la vie de Christ c’est refuser les rouages d’un monde (première difficulté majeure) que nous avons intégrés dans notre mentalité.

Alors voilà, nous mettons fin à cette vie de compromission pour désormais vivre dans la vérité de Jesus. Mais qu’est-ce que c’est difficile ! J’ai été habitué à voir pour croire et voici que l’on me demande de croire sans preuve, sans indice, sans avoir vu. On me prêche d’avoir confiance en un Dieu que je n’ai jamais vu, une épreuve quand tu as du mal à faire confiance à tes amis. OMG.
Quand tout va plus ou moins bien, espérer en Dieu est facile. On se dit « Dieu est merveilleux, tout va bien » mais quand le ciel s’assombrit tout n’est plus aussi rose.


Une seule ombre au tableau suffit à nous faire douter de l’amour de Dieu pour nous. Le Dieu admirable, inébranlable, incomparable que nous célébrions le dimanche ne nous semble plus aussi efficace. Alors notre espérance s’évapore à petit feu. Et comme un malheur ne vient jamais seul, les soucis de la vie s’accumulent et là notre relation avec Dieu est mis à rude est épreuve.

Parfois, il m’arrive de me mettre dans la peau de Dieu et je me sens triste. Aimé pour ce qu’il donne, adoré pour ce qu’il fait et non pour ce qu’il est. Nous nous comportons comme des gosses pourris gâtés, des enfants ingrats, des profiteurs. Dieu ne mérite t’il pas notre amour parce qu’il est simplement Dieu ? Si notre relation avec lui dépend de ces bienfaits envers nous peut-être ne méritons-nous pas réellement son amour. Car de vous à moi, qui donc peut se dire de bon coeur de nos jours ?


Puis je réalise que c’est cet amour infaillible de Dieu malgré mes fautes souvent volontaires qui le pousse à espérer en ma transformation, en moi. C’est ainsi qu’à mon tour, j’espère même lorsque tout autour de moi semble s’écrouler. J’ai la foi non pas en la capacité de Dieu à me sortir du sable mouvant dans lequel je me trouve mais plutôt en son amour pour moi. Dieu m’aime beaucoup trop pour observer mes larmes coulés indéfiniment. Je le sais, il mettra un terme à cette grise saison.

Espérer quand tout te pousse à abandonner, espérer non pas que Dieu va agir, mais que Dieu m’aime trop pour ne pas agir en ma faveur. Dans chaque relations, il existe des tests et des épreuves. Pour le meilleur et pour le pire, je me suis engagée par amour avec mon Jesus. C’est par amour que lui aussi a fait don de lui pour me sauver. C’est l’amour de Dieu qui fait vivre mon espoir en vers et contre tout.

« J’ai foi en notre équipe, j’ai foi en nous, même si l’univers me pousse à lâcher ces derniers temps, je n’abandonnerai pas. Nous atteindrons ces objectifs ensemble, Seigneur. »

Toi aussi, tu peux faire cette prière en lisant ce merveilleux passage dans le livre d’Esaie 43 :

Ainsi parle maintenant l’Eternel, qui t’a créé, ô Jacob ! Celui qui t’a formé, ô Israël ! Ne crains rien, car je te rachète, Je t’appelle par ton nom : tu es à moi!  Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; Et les fleuves, ils ne te submergeront point; Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, Et la flamme ne t’embrasera pas.  Car je suis l’Eternel, ton Dieu, Le Saint d’Israël, ton sauveur; Je donne l’Egypte pour ta rançon, L’Ethiopie et Saba à ta place. Parce que tu as du prix à mes yeux, Parce que tu es honoré et que je t’aime, Je donne des hommes à ta place, Et des peuples pour ta vie…

xoxo, Lady S !

Publicités

2017, une année fruitée 🍌🍒🍉🍊🍇🍏🍓🍐 : Comment faire de 2017, une saison fructueuse ?

Hey lady, j’aimerai te souhaiter une très belle et heureuse année 2017 avec Jesus comme fidèle compagnon de voyage !

Voici la pensée de l’année 2017 que Dieu m’a inspiré. Si tu le veux bien,  j’aimerai te la partager pour que tu sois bénis : 

La saison des floraisons vient et toutes les graines de ton jardin fleurissent. Tes semences portent de bons fruits juteux et tes greniers regorgent de provisions. C’est pourquoi tu seras désormais appelée : porteuse de bons fruits; et ce dans tous les domaines de ta vie.

Seules conditions : 

Plante sur la bonne terre, arrose tes  semences, respecte les instructions

Traduction :

Mets Dieu au devant de tout ce que tu entreprends, cultive ta relation avec Dieu (par la prière), remplis-toi de la parole de Dieu (obéis à la voix de l’Eternel), et ton année sera fructueuse.

Une année fruitée ? Qu’est-ce que cela veut dire ?

Une année fruitée est une année fructueuse durant laquelle Dieu s’engage personnellement à tes côtés pour donner la bonne santé à tes finances, tes projets, ton couple, ta famille, ton ministère à condition que tu lui laisses le contrôle totale de ta vie . C’est un temps de décision, de changement et plus encore de transformation. Il s’agit d’atteindre la maturité, de passer de la chenille au papillon : De prendre son envol …

Je te parle d’épanouissement, de paix, du bonheur. Je fais allusion à l’éclosion d’une nouvelle dimension de ta vie. Il est temps que tu vives le fameux: « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants (ou d’argent tout dépend le profil ;rires) »

porteuse de bons fruits

Lis ces merveilleux passages tirés des Saintes Écritures pour illustrer les 3 plus grands secrets qui te feront vivre une année fruitée :

1- Faire de Dieu ta priorité 

 «Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et ce que Dieu demande. Il vous donnera tout le reste en plus.» Évangile selon Matthieu‬ ‭6:33‬ ‭

2- Suivre Dieu, l’ingrédient secret d’une année fruitée 

«Après avoir reçu ces instructions du roi, ils partirent. Ils virent alors l’étoile qu’ils avaient déjà remarquée en Orient: elle allait devant eux, et quand elle arriva au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant, elle s’arrêta.»Évangile selon Matthieu‬ ‭2:9‬ ‭

3- Obéir à sa voix, son appel, le servir 

«Mais le Seigneur me répliqua: « Ne dis pas que tu es trop jeune; tu devras aller voir tous ceux à qui je t’enverrai, et leur dire tout ce que je t’ordonnerai.»‭Jérémie‬ ‭1:7‬

Mais une année fruitée est aussi une année de brisement où la graine se casse pour laisser place à la belle fleur … Il te faudra revêtir persévérance et endurance pour récolter malgré les intempéries de la vie, les imprévus … Fais plus d’effort qu’auparavant, sois investie et disciplinée ! 

Garde en tête que c’est ta saison pour porter de bons fruits., ne laisse donc pas ta main se reposer !

Flourish Time, je suis une porteuse de bons fruits et toi ?

Partage et commente si tu as été bénis ❤️ #LadySarahDomingos

 

3 enseignements que tu peux tirer de tes épreuves

Nous sommes toutes les mêmes concernant le mot « épreuve »; cela nous effraie et l’on répond haut et fort: « JE PASSE MON TOUR, MOI JE VEUX LA BÉNÉDICTION ! » Qui de nous aiment les épreuves ? Qui de nous prient pour être éprouver ? Surement pas moi et toi ? Et pourtant, c’est dans les épreuves que se révèlent bien des caractères, mais surtout des enseignements . Les épreuves et les difficultés nous sont utiles dans la mesure où elles nous apprennent à nous connaître nous-mêmes. Elles nous aident à prendre conscience de nos insuffisances et de nos forces insoupçonnées. Par définition l’épreuve est un évènement douloureux, une situation de souffrance qui nous incombe et nous déstabilise voire nous paralyse dans le spirituel et/ou le physique.

Par ailleurs on oublie très souvent qu’une épreuve peut aussi s’assimiler à un examen ou un test qui permet de juger notre capacité de résistance face à, mais aussi de juger la valeur que l’on accorde à. À titre personnel, je ne crois pas que Dieu soit l’auteur de nos souffrances, par contre je pense que Dieu peut permettre l’épreuve de notre foi (ex:Job) dans le cadre de l’apprentissage. Bref, l’épreuve est un moment de difficulté durant lequel tu peux apprendre sur toi, sur ta relation avec Dieu et les autres, ta confiance en Dieu et j’en passe. Je conçois qu’en temps de douleur, il soit plus naturel de se concentrer sur sa peine et très difficile de relativiser ainsi en se demandant ce que Dieu peut me révéler par l’épreuve.

Je t’écris à ce sujet car c’est une expérience que j’ai vécu et que vivrai encore certainement. Avant le seul regard que je posais sur les épreuves qui s’imposaient dans ma vie était négatif. Je me lamentais, je déprimais, je n’étais pas combative mais résignée. Mais avec le temps et la sagesse que Dieu accorde, je me rend compte que tout dépend de ma réaction face à l’épreuve. Il est possible de tirer de ces difficultés des leçons et en voici 3 principales que je retiens et qui pourront je l’espère t’aider.

  • 1 er enseignement : L’épreuve de ta foi produit la patience

Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Jacques 1/3

  • 2 ème enseignement : L’épreuve de ta foi produit la persévérance

(…) sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance. Romains 5/4

  • 3 ème enseignement : L’épreuve de ta foi produit la louange

C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra (…) 1Pierre 1/7

Je t’invite à méditer ces passages bibliques et à me partager en commentaire ce que tu as compris et pourquoi pas ton histoire. Pour ma part, je posterai très prochainement une vidéo sur facebook pour t’expliquer comment ces 3 leçons se sont révélées à moi durant cette année 2016.