3 enseignements que tu peux tirer de tes épreuves

Nous sommes toutes les mêmes concernant le mot « épreuve »; cela nous effraie et l’on répond haut et fort: « JE PASSE MON TOUR, MOI JE VEUX LA BÉNÉDICTION ! » Qui de nous aiment les épreuves ? Qui de nous prient pour être éprouver ? Surement pas moi et toi ? Et pourtant, c’est dans les épreuves que se révèlent bien des caractères, mais surtout des enseignements . Les épreuves et les difficultés nous sont utiles dans la mesure où elles nous apprennent à nous connaître nous-mêmes. Elles nous aident à prendre conscience de nos insuffisances et de nos forces insoupçonnées. Par définition l’épreuve est un évènement douloureux, une situation de souffrance qui nous incombe et nous déstabilise voire nous paralyse dans le spirituel et/ou le physique.

Par ailleurs on oublie très souvent qu’une épreuve peut aussi s’assimiler à un examen ou un test qui permet de juger notre capacité de résistance face à, mais aussi de juger la valeur que l’on accorde à. À titre personnel, je ne crois pas que Dieu soit l’auteur de nos souffrances, par contre je pense que Dieu peut permettre l’épreuve de notre foi (ex:Job) dans le cadre de l’apprentissage. Bref, l’épreuve est un moment de difficulté durant lequel tu peux apprendre sur toi, sur ta relation avec Dieu et les autres, ta confiance en Dieu et j’en passe. Je conçois qu’en temps de douleur, il soit plus naturel de se concentrer sur sa peine et très difficile de relativiser ainsi en se demandant ce que Dieu peut me révéler par l’épreuve.

Je t’écris à ce sujet car c’est une expérience que j’ai vécu et que vivrai encore certainement. Avant le seul regard que je posais sur les épreuves qui s’imposaient dans ma vie était négatif. Je me lamentais, je déprimais, je n’étais pas combative mais résignée. Mais avec le temps et la sagesse que Dieu accorde, je me rend compte que tout dépend de ma réaction face à l’épreuve. Il est possible de tirer de ces difficultés des leçons et en voici 3 principales que je retiens et qui pourront je l’espère t’aider.

  • 1 er enseignement : L’épreuve de ta foi produit la patience

Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Jacques 1/3

  • 2 ème enseignement : L’épreuve de ta foi produit la persévérance

(…) sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance. Romains 5/4

  • 3 ème enseignement : L’épreuve de ta foi produit la louange

C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves, afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra (…) 1Pierre 1/7

Je t’invite à méditer ces passages bibliques et à me partager en commentaire ce que tu as compris et pourquoi pas ton histoire. Pour ma part, je posterai très prochainement une vidéo sur facebook pour t’expliquer comment ces 3 leçons se sont révélées à moi durant cette année 2016.

 

Seigneur je veux …

« Seigneur, accorde-moi de réussir .. » – Ok, mais selon qui ?

« Seigneur, je veux monter, je veux percer. Seigneur, donne-moi de réussir » – une prière que j’ai souvent fait comme la plupart d’entre nous. Je l’ai même chanté, tiens ! (lol) Mais bien souvent sans savoir ce que je demandais, en toute sincérité. En effet, ce n’est pas tout d’adresser des prières à Dieu encore faut-il avoir conscience de ce que l’on demande et bien plus encore, mesurer ce que l’on demande au regard de Dieu.

Je me suis récemment penchée sur cette question : Qu’est-ce que la réussite selon de Dieu ? Quel était le réel désir de mon coeur en priant ainsi ? Voici aujourd’hui ce que j’ai pu comprendre avec l’aide de Dieu. Lorsque je priais et jeunais, jadis, concernant la réussite, je m’attendais en mon fort intérieur à être bénis par le succès dans mes études, l’argent en abondance, les voyages, la réalisation de mes projets, la stabilité voire l’abondance financière -bref. Ce qui n’est pas mauvais en soit, je ne pense pas être la seule à prier ainsi. Dans mon cas, le bonheur tant recherché se rattachait de manière presque naturelle à cette « réussite ». Mais est-ce dont là, la réussite selon Dieu, le matériel, le statut social ? Voyez-vous si l’argent, le mariage ou le travail faisait le bonheur d’un Homme, les plus grands de ce monde serait les plus heureux !

 Je leur ai donné ta parole, et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde. Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du malin.  Ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde. Sanctifie-les par ta vérité; ta parole est la vérité. Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. Jean 17/14-18

Malheureusement et trop fréquemment, nous avons des objectifs de réussite basés sur ce que la société nous enseigne. Oubliant qu’un enfant de Dieu renouvelé doit recherche la volonté de Dieu pour sa vie. Nous sommes bien souvent malheureux confrontés aux situations que nous traversons car trop en dehors du plan de Dieu. C’est un tout autre sujet, mais je me dois de rappeler à chacune que Dieu nous a bel et bien crée pour vivre le bonheur et réussir MAIS le bonheur et la réussite de l’une ne seront pas nécessairement ceux de l’autre. Et cela sort souvent de nos têtes ! Avec l’essor des médias sociaux, d’instagram, snapchat, la vie de tout le monde est affichée et cela attise notre convoitise presque inconsciemment je l’avoue. À force d’espionner l’autre, je termine par envier ce qu’il possède. Et le plus terrible dans ce cycle c’est lorsque je décide que la vie de mon voisin (ou d’une personne dont j’ignore tout) est un exemple de réussite que je dois atteindre.  Dès lors, nous mettons ce que Dieu pense, désire pour nous de coté.

 

Est-je dis que rêver d’une belle carrière professionnelle à succès, d’un mari millionnaire et d’un chien était mauvais ? NON ! Cependant, je pense que le premier objectif de réussite q’un enfant de Dieu doit se fixer est d’accomplir la mission que Dieu lui a confié sur la Terre. L’argent n’est pas un indicateur de réussite et encore du bonheur. J’aime à dire que le first indice de réussite est de découvrir la volonté parfaite de Dieu pour soi. Une fois découverte, je dois accepter cette volonté et m’y soumettre. C’est alors que je suis la voie de la réussite et du bonheur.

Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Jéremie 29/11

Il n’est pas mauvais de s’inspirer de…Mais la plus belle des inspirations demeure encore et toujours ce que disent les Saintes Écritures à ton sujet. Les aspirations de Dieu doivent primées en nous. En somme, désormais je sais que la réussite selon Dieu est :

  • l’action de se soumettre aux ambitions de Dieu
  • Donner vie aux desseins de Dieu à travers ma vie

Pas si simple mais faire taire ses envies pour plaire à Dieu c’est ça la vraie réussite pour une jeune femme renouvelée.

As-tu été édifier? Je t’invite à partager ce billet, à le commenter pour apporter un plus dans l’amour de Dieu. Nous sommes nées pour achever la mission du Christ sur la Terre. Je vous aimes mes Ladies. Lady Sarah ❤