Espérer quand tout te pousse à abandonner

« Je sais que Dieu existe et je me réjouis de ses plans pour moi, mais **rde, qu’attend t-il pour les réaliser dans ma vie ! » N’est-ce pas souvent ce genre d’idée qui nous traverse l’esprit ? Sans langue de bois, je vous réponds « Oh que oui ! »

On a tendance à croire que la vie avec Jesus nous garantit une vie meilleure sans le moindre effort. Une affirmation trompeuse car accepter la vie de Christ c’est refuser les rouages d’un monde (première difficulté majeure) que nous avons intégrés dans notre mentalité.

Alors voilà, nous mettons fin à cette vie de compromission pour désormais vivre dans la vérité de Jesus. Mais qu’est-ce que c’est difficile ! J’ai été habitué à voir pour croire et voici que l’on me demande de croire sans preuve, sans indice, sans avoir vu. On me prêche d’avoir confiance en un Dieu que je n’ai jamais vu, une épreuve quand tu as du mal à faire confiance à tes amis. OMG.
Quand tout va plus ou moins bien, espérer en Dieu est facile. On se dit « Dieu est merveilleux, tout va bien » mais quand le ciel s’assombrit tout n’est plus aussi rose.


Une seule ombre au tableau suffit à nous faire douter de l’amour de Dieu pour nous. Le Dieu admirable, inébranlable, incomparable que nous célébrions le dimanche ne nous semble plus aussi efficace. Alors notre espérance s’évapore à petit feu. Et comme un malheur ne vient jamais seul, les soucis de la vie s’accumulent et là notre relation avec Dieu est mis à rude est épreuve.

Parfois, il m’arrive de me mettre dans la peau de Dieu et je me sens triste. Aimé pour ce qu’il donne, adoré pour ce qu’il fait et non pour ce qu’il est. Nous nous comportons comme des gosses pourris gâtés, des enfants ingrats, des profiteurs. Dieu ne mérite t’il pas notre amour parce qu’il est simplement Dieu ? Si notre relation avec lui dépend de ces bienfaits envers nous peut-être ne méritons-nous pas réellement son amour. Car de vous à moi, qui donc peut se dire de bon coeur de nos jours ?


Puis je réalise que c’est cet amour infaillible de Dieu malgré mes fautes souvent volontaires qui le pousse à espérer en ma transformation, en moi. C’est ainsi qu’à mon tour, j’espère même lorsque tout autour de moi semble s’écrouler. J’ai la foi non pas en la capacité de Dieu à me sortir du sable mouvant dans lequel je me trouve mais plutôt en son amour pour moi. Dieu m’aime beaucoup trop pour observer mes larmes coulés indéfiniment. Je le sais, il mettra un terme à cette grise saison.

Espérer quand tout te pousse à abandonner, espérer non pas que Dieu va agir, mais que Dieu m’aime trop pour ne pas agir en ma faveur. Dans chaque relations, il existe des tests et des épreuves. Pour le meilleur et pour le pire, je me suis engagée par amour avec mon Jesus. C’est par amour que lui aussi a fait don de lui pour me sauver. C’est l’amour de Dieu qui fait vivre mon espoir en vers et contre tout.

« J’ai foi en notre équipe, j’ai foi en nous, même si l’univers me pousse à lâcher ces derniers temps, je n’abandonnerai pas. Nous atteindrons ces objectifs ensemble, Seigneur. »

Toi aussi, tu peux faire cette prière en lisant ce merveilleux passage dans le livre d’Esaie 43 :

Ainsi parle maintenant l’Eternel, qui t’a créé, ô Jacob ! Celui qui t’a formé, ô Israël ! Ne crains rien, car je te rachète, Je t’appelle par ton nom : tu es à moi!  Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; Et les fleuves, ils ne te submergeront point; Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, Et la flamme ne t’embrasera pas.  Car je suis l’Eternel, ton Dieu, Le Saint d’Israël, ton sauveur; Je donne l’Egypte pour ta rançon, L’Ethiopie et Saba à ta place. Parce que tu as du prix à mes yeux, Parce que tu es honoré et que je t’aime, Je donne des hommes à ta place, Et des peuples pour ta vie…

xoxo, Lady S !

Seigneur je veux …

« Seigneur, accorde-moi de réussir .. » – Ok, mais selon qui ?

« Seigneur, je veux monter, je veux percer. Seigneur, donne-moi de réussir » – une prière que j’ai souvent fait comme la plupart d’entre nous. Je l’ai même chanté, tiens ! (lol) Mais bien souvent sans savoir ce que je demandais, en toute sincérité. En effet, ce n’est pas tout d’adresser des prières à Dieu encore faut-il avoir conscience de ce que l’on demande et bien plus encore, mesurer ce que l’on demande au regard de Dieu.

Je me suis récemment penchée sur cette question : Qu’est-ce que la réussite selon de Dieu ? Quel était le réel désir de mon coeur en priant ainsi ? Voici aujourd’hui ce que j’ai pu comprendre avec l’aide de Dieu. Lorsque je priais et jeunais, jadis, concernant la réussite, je m’attendais en mon fort intérieur à être bénis par le succès dans mes études, l’argent en abondance, les voyages, la réalisation de mes projets, la stabilité voire l’abondance financière -bref. Ce qui n’est pas mauvais en soit, je ne pense pas être la seule à prier ainsi. Dans mon cas, le bonheur tant recherché se rattachait de manière presque naturelle à cette « réussite ». Mais est-ce dont là, la réussite selon Dieu, le matériel, le statut social ? Voyez-vous si l’argent, le mariage ou le travail faisait le bonheur d’un Homme, les plus grands de ce monde serait les plus heureux !

 Je leur ai donné ta parole, et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde. Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du malin.  Ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde. Sanctifie-les par ta vérité; ta parole est la vérité. Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. Jean 17/14-18

Malheureusement et trop fréquemment, nous avons des objectifs de réussite basés sur ce que la société nous enseigne. Oubliant qu’un enfant de Dieu renouvelé doit recherche la volonté de Dieu pour sa vie. Nous sommes bien souvent malheureux confrontés aux situations que nous traversons car trop en dehors du plan de Dieu. C’est un tout autre sujet, mais je me dois de rappeler à chacune que Dieu nous a bel et bien crée pour vivre le bonheur et réussir MAIS le bonheur et la réussite de l’une ne seront pas nécessairement ceux de l’autre. Et cela sort souvent de nos têtes ! Avec l’essor des médias sociaux, d’instagram, snapchat, la vie de tout le monde est affichée et cela attise notre convoitise presque inconsciemment je l’avoue. À force d’espionner l’autre, je termine par envier ce qu’il possède. Et le plus terrible dans ce cycle c’est lorsque je décide que la vie de mon voisin (ou d’une personne dont j’ignore tout) est un exemple de réussite que je dois atteindre.  Dès lors, nous mettons ce que Dieu pense, désire pour nous de coté.

 

Est-je dis que rêver d’une belle carrière professionnelle à succès, d’un mari millionnaire et d’un chien était mauvais ? NON ! Cependant, je pense que le premier objectif de réussite q’un enfant de Dieu doit se fixer est d’accomplir la mission que Dieu lui a confié sur la Terre. L’argent n’est pas un indicateur de réussite et encore du bonheur. J’aime à dire que le first indice de réussite est de découvrir la volonté parfaite de Dieu pour soi. Une fois découverte, je dois accepter cette volonté et m’y soumettre. C’est alors que je suis la voie de la réussite et du bonheur.

Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Jéremie 29/11

Il n’est pas mauvais de s’inspirer de…Mais la plus belle des inspirations demeure encore et toujours ce que disent les Saintes Écritures à ton sujet. Les aspirations de Dieu doivent primées en nous. En somme, désormais je sais que la réussite selon Dieu est :

  • l’action de se soumettre aux ambitions de Dieu
  • Donner vie aux desseins de Dieu à travers ma vie

Pas si simple mais faire taire ses envies pour plaire à Dieu c’est ça la vraie réussite pour une jeune femme renouvelée.

As-tu été édifier? Je t’invite à partager ce billet, à le commenter pour apporter un plus dans l’amour de Dieu. Nous sommes nées pour achever la mission du Christ sur la Terre. Je vous aimes mes Ladies. Lady Sarah ❤